Confinement semaine 4

Chers parents,
J'espère avant toute chose que ce message vous trouvera en bonne santé...
 
Voici la quatrième semaine d'école à la maison qui commence et je tenais à vous redire toute l'admiration qui est la mienne dans ce que vous avez à mener auprès de vos enfants !
 
Les équipes éducatives des établissements catholiques de Savoie ont reçu ce lundi un courrier de Monseigneur Ballot qui commençait comme ceci :
" Si je me mets à la place d'un élève, après trois semaines de confinement, j'aurais cette réflexion : « Ce n'est pas fastoche d'étudier quand on est dans le confinement, avec les parents qui nous surveillent, les profs qui nous donnent du travail et le contrôlent à distance, quand les copains sont loin, qu’on ne peut même plus se serrer la main, qu'on ne peut même plus faire un match de foot avec eux… Heureusement il y a le net, il y a les vidéos, il y a le téléphone portable, le smartphone, les sms, les photos, WhatsApp, youtube, Instagram… Mais ce n’est pas, comme certains pensent, des vacances. C'est quand même un peu la galère… » "
 
A la lecture de ces quelques lignes, je me suis dit que je devais essayer de me mettre à votre place, vous les parents !
Et j'ai pensé à nouveau que cela ne devait pas être simple d'accompagner scolairement, en plus de votre propre télétravail pour certains, dans des conditions de confinement peut être limités aux mètres carrés d'un appartement, avec des soucis en tête de rémunération affaiblie ou de proches atteints du covid-19...
 
Il m'est alors apparu comme important de vous redire toute la souplesse avec laquelle nous imaginons votre collaboration, mais également toute la disposition qu'ont tous les enseignants à vous aider, à vous accompagner dans cette tâche nouvelle pour vous.
 
N'hésitez pas à vous rapprocher d'eux pour un éclairage, une explication. Ils sont à vos côtés, ils sont là pour ça. 
N'hésitez pas à alléger ce qui vous semble trop long et à y revenir plus tard. Le temps des vacances pourra être un moment pour ça.
N'hésitez pas à stopper dès que cela devient conflictuel, à changer complètement d'activité et à revenir sur le travail scolaire plus tard dans la journée.
N'hésitez pas à mettre de côté ce que vous ne parvenez pas à faire avec votre enfant, vous n'êtes pas des enseignants.
N'hésitez pas à écrire sur une feuille ou à faire oralement plutôt qu'imprimer.
N'hésitez pas à interpeller le chef d'établissement pour quelque difficulté que ce soit. Je suis aussi votre interlocutrice et je suis là pour trouver des solutions aux problématiques rencontrées, même les plus minimes.
 
Je vous souhaite de pouvoir vous reposer quand les vacances seront là.
Je vous réitère à tous, les élèves et les familles, mon plus profond soutien.
 
Bien à vous,
 
 
Domitille BAUDRY
 
Chef d'établissement - Ecole Saint Jean
La Motte Servolex
 
04-79-25-41-67